Gris et le Ouèb (c koi ton pro blême)

Des fautes d’orthographe on en fait tous.

Circuler sur le net est parfois un parcours du combattant, qui s’achève par la défaite du lecteur qui finit par se sentir contaminé par les erreurs de syntaxe, tournures grammaticales et autres « fôtes d’autograf ».

Il y a peu, je suivais un « tchat » sur un jeu en ligne où un modérateur enjoignait les participants à faire quelques efforts pour la bonne compréhension de tous. Pauvre « modo », qui, insulté, dénié, bafoué, finit par laisser tomber la conversation devant une horde d’analphabètes (bêtes) en furie.

Mais que ce soit dans un jeu ou ailleurs, il faut reconnaître que la situation est alarmante, voire désespérante. Je m’étonne que cela ne fasse pas débat. Encore que je m’étonne sans doute, mal à propos,  les fameuses « fôtes » faisant régulièrement leur apparition dans la pub : comme « jouer à Loto ». De mon temps on allait « aux putes et chez le coiffeur ».

Si votre illettrisme vous rend si fier, ne soyez pas surpris d’être pris pour des blaireaux par vos employeurs, vos supérieurs hiérarchiques, vos gouvernements.

Rendre le peuple ignorant a toujours été un moyen de contrôler la masse pour l’asservir.

Idiocratie quand tu nous guettes…

(N’hésitez pas à me corriger si vous trouvez des fautes).

 

idées en l'air |
Et si on parlait ! |
okahandongo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vieille noix
| la caverne des sports
| mes créations et passions