A propos de « GRIS »

 

 

Certains penseront qu’il s’agit là d’un énième blog poubelle où un individu anonyme se planque derrière une adresse IP (qui elle ne l’est pas) pour faire de l’Internet une déchetterie.

Tant mieux, ou tant pis, ceux qui ne veulent pas visiter ne sont pas contraints que je sache. A noter au passage que le déchet et sa valorisation est un secteur porteur de nos jours, et pas uniquement au sens propre (si j’ose dire).

Il suffit pour s’en convaincre de suivre l’actualité « people » ou le « buzz » est déclenché au quotidien par un crétinisme ascendant de bon aloi, relayé au passage avec empathie par les médias officiels.

« Gris », si vous me demandez la couleur (la nuance, pas la couleur) de l’horizon.

« Gris », c’est la tendance irréversible de mon système pileux définitivement irradié par des « serrages de ceinture », « tunnels », « bouts du tunnel » et autres expressions intentionnellement populistes maniées avec saveur par le langage paternaliste de nos politicards de tout poils.

« Gris », n’a pas de nuance ni d’intention politique, juste déplacer la poussière de temps à autre pour éviter que l’Idiocratie ne prenne trop vite le pas sur la Démocratie.

« Gris », c’est surtout et avant tout une référence au « gris neutre à 18 % » qu’on utilisait autrefois pour calculer avec une cellule photo-électrique le rapport vitesse diaphragme. Vous l’aurez compris, il y a de la photo dans « Gris ».

« Gris » n’est pas un journal intime (quand on publie ça n’a rien d’intime), c’est mon défouloir.

 

Enfin « Gris » n’est pas là pour s’excuser d’être irrévérencieux avec les siens et les autres, ou d’exister.

 

 

 



Autres articles

idées en l'air |
Et si on parlait ! |
okahandongo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vieille noix
| la caverne des sports
| mes créations et passions